Animations intergénérationnelles de marionnettes

Aller au contenu
marionnette à fils personnage original
Le Marionnettiste
Sera cet été à Bernay
En juillet 2019
Au 20 ème festival de la marionnette de Bernay 27300
marionnette à fils en bois
Concept :
Ce concept d’animation favorise les rencontres universelles, tant du point de vue de la diversité d’âge des spectateurs, du traitement des thèmes abordés, que de la relation visuelle et gestuelle, qui permet de s’adresser à un large public.
 
Christophe chantait "Les marionnettes" et Pierre Bachelet "Le marionnettiste". Belles illustrations musicales pour accompagner les rêves.
 
De mon côté je m'applique à faire danser les fils de mes personnages afin de les transporter à ma façon bien au-delà des songes pour traverser le temps.
 
Les rêves perdus que je retrouve dans les yeux des spectateurs viennent renforcer ma détermination de continuer.
Le spectateur devient acteur et créateur d’une histoire qu’il improvise avec son imaginaire, en interaction avec ce personnage unique qu’est la marionnette : "Unique" de par sa conception en un seul exemplaire, sa fabrication adaptée à son "Rôle" qui requière une polyvalence gestuelle. La marionnette marche et peut emprunter des attitudes presque humaines. Elle prend vie. Elle va à la rencontre des enfants et des adultes, pour parler, rire, rêver et passer des moments magiques ! Son but est de faire plaisir en approchant de près son public dans la vie et les lieux de tous les jours. Les spectateurs aiment lui faire des câlins, lui chanter des chansons, lui poser des questions et lui confier des secrets. Le personnage est original de par son comportement qui, pour le spectateur, n’est pas le même que celui des marionnettes de scène. Le spectateur, le voyant dans son environnement, le prend très rapidement pour son compagnon de jeux ou son confident. Mais la marionnette peut aussi jouer le rôle d’un éducateur qui amène le spectateur à se poser des questions et à réfléchir. Notre concept s'appuie sur l'interactivité.
marionnette
marionnette
Emotion
La distance qui sépare la marionnette à fils du marionnettiste, accentue l'émotion et la magie des mouvements de la marionnette.Elle semble "Indépendante". La marionnette facilite les contacts et un réel enchantement s'empare des spectateurs.Des petits groupes se forment autour des personnages et les échanges fusent instinctivement.Les marionnettes sont fédératrices. Histoire se crée au fil des rencontres.
L’histoire des marionnettes est longue.
Elles peuvent tout représenter, elles sont des actrices à par entière. Elles obéissent à la volonté de celui qui les manipule, qui les fait parler. Elles miment les attitudes des humains qu’elles représentent.
Le marionnettiste a le pouvoir de nous amuser, de nous faire rire, de nous faire pleurer à sa guise, suivant son inspiration et il interagit avec le public, public qui ne voit plus le manipulateur, cet artiste, qui se fond dans le décor et devient littéralement transparent.
On peut utiliser des marionnettes très sophistiquées, tant dans la possibilité des mouvements qu’elles sont capables de reproduire, que dans la plastique qu’elles arborent.
Ne pas confondre une marionnette à fils avec un automate, un automate est mû par une mécanique, construite de mains de maitre soit, mais n’est en aucun cas une marionnette.

Je me souviens enfant, avoir écouté et vu danser un petit personnage sur une boite à musique, avoir ouvert cette boite dite magique, démonté les tringles et le cylindre percé. Inutile de vous dire les dégâts occasionnés par la curiosité invasive d’un enfant. Un automate ça bouge sur son socle, une marionnette se déplace partout, pas de frontière pour les marionnettes, on les retrouve partout dans toutes les cultures au quatre coins du monde.
En France,
Le mot français marionnette date du Moyen âge et vient d’un des nombreux diminutifs du prénom Marie, à l’instar de Marion, Mariotte ou Mariolle, signifiant « petite Marie chérie ». Ces diminutifs servaient à désigner la vierge Marie et ses représentations plastiques (1306). À partir du xvie siècle, le vocable désigne toute figurine de bois, sacrée ou profane, mais s’étend également aux poupées utilisées en sorcellerie.
Webmaster : Didier Chamorel Copyright 2019
Retourner au contenu